Alpexpo Grenoble Arrêt de la Foire de Printemps

Alpexpo Grenoble Arrêt de la Foire de Printemps

La Direction générale d’Alpexpo a pris la décision d’arrêter la Foire de Printemps dès 2012. Une décision mûrement réfléchie.

La Foire de Printemps s’arrête dès 2012

Pour Guy CHANAL (Directeur Général Mandataire Social), le premier objectif de la SEM est de retrouver l’équilibre économique en 2012. Aujourd’hui, Alpexpo ne peut plus se permettre de conserver des produits qui ne sont pas rentables. Pour correspondre aux attentes du marché, l’activité des Foires et Salons mérite d’être innovante et les produits doivent sans cesse se renouveler.

Guy CHANAL, depuis son arrivée en janvier 2009 a étudié, avec son équipe, chacune des manifestations organisées par Alpexpo. Le cas de la Foire de Printemps l’a immédiatement alerté et il a pris la décision de ne pas la reconduire :

  • Depuis plus de dix ans la Foire de Printemps connaît une baisse constante du nombre d’exposants, et du nombre de visiteurs. Ceci étant dû notamment par le fait que la Foire de Printemps n’a jamais trouvé son positionnement. Malgré plusieurs tentatives de redynamisation depuis 10 ans et plus particulièrement sur les éditions 2010 et 2011 qui misaient sur un fort investissement au niveau des animations plus familiales et surprenantes et sur la recherche de qualité de l’offre, la Foire de Printemps n’a jamais retrouvé de croissance.
  • La Foire de Printemps, que certains surnomment « la petite foire » fait écho depuis de nombreuses années à la Foire Internationale de Grenoble que beaucoup surnomment « la Foire d’Automne ». Une particularité puisque Grenoble est l’une des seules villes de France à organiser deux foires dans la même année. Une ville comme Grenoble a t-elle réellement besoin d’en programmer deux par an ?

Dorénavant, Alpexpo souhaite se concentrer sur une seule Foire, la Foire Internationale de Grenoble qui réunit plus de 600 exposants et qui draine près de 125 000 visiteurs, programmée du 4 au 13 novembre 2011. Guy CHANAL précise d’ailleurs que la nouvelle politique de la Foire Internationale de Grenoble, amorcée en 2010 visant à sélectionner les exposants sur la qualité et la diversité de l’offre mais également sur le comportement auprès des visiteurs car cela est le plus important pour l’équipe d’Alpexpo, a prouvé son efficacité et séduit aujourd’hui des commerçants qui avaient, depuis des années, délaissé les foires.
Pour les visiteurs, la sérénité et la qualité sont de retour !

De nouveaux salons à Grenoble

Si la Foire de Printemps s’arrête, il n’en est pas moins qu’Alpexpo développe son activité et étudie de nouvelles manifestations. Après la création du Festival du Chien, de la Chasse, de la Pêche de la Nature en 2010 qui accueillera le cheval en 2012 et la création de Batexpo en 2011, Alpexpo a repris en accord avec le Dauphiné libéré, le Salon de l’Immobilier qui se tiendra du 30 septembre au 2 octobre 2011 et le salon de l’Auto qui se tiendra avec un nouveau concept en octobre 2012.

Dans cette même démarche de renouvellement, Alpexpo a déjà repositionné dans le Summum et retravaillé le Salon des Antiquaires pour apporter une image plus cosy. Les Salons Artisa et Naturissima ont également été liftés, non seulement pour offrir plus de qualité et de services, mais aussi pour se rapprocher des attentes des visiteurs quant à la transparence et au respect des labels et des méthodes de productions des produits vendus par les exposants.

Enfin, Alpexpo pourrait annoncer de nouvelles manifestations, une affaire à suivre !

D’après un communiqué Alpexpo