Foires et acteurs du digital, l’innovation en partage

Foires et acteurs du digital, l’innovation en partage

Si l’intérêt est évident pour les foires de prendre la parole sur les réseaux sociaux (voir article précédent), il ne faut pas sous-estimer la portée de la rencontre « en face à face » qu’elles détiennent. Les foires offrent une opportunité pour les nouveaux acteurs de l’économie soucieux d’aller à la rencontre de publics que le web seul ne suffit pas à attirer.

Les exemples sont désormais nombreux d’acteurs du numérique qui investissent les foires et salons. C’est ainsi que des réussites du web tel Bla Bla Car ont parié sur la Foire de Paris depuis plusieurs sessions pour rencontrer ses internautes.

Plutôt qu’une concurrence ou une domination, la porosité entre les foires et le digital peut s’avérer gagnant/gagnant. S’il est évident que les foires ont besoin du social média pour élargir leur public, l’univers digital a aussi besoin des évènements et de leurs « vraies rencontres » pour avoir des histoires à raconter, des expériences à partager ou des innovations à tester…

Une inspiration pour innover

Au-delà des réseaux sociaux, la culture numérique est aussi une inspiration pour innover. Certains évènements comme la Foire de Lyon, ont décidé de se tourner vers les start-up, jeunes entreprises souvient pionnières dans leur domaine. « Nous n’étions pas forcément à la recherche de produits ou services numériques, mais plutôt BtoC qui s’adresseraient directement à nos visiteurs. Nous souhaitions leur faire découvrir le monde des start-up, notamment avec des ateliers de création. » souligne Aurélie Prost.

C’est dans cet état d’esprit qu’a été créé Innova’Lyon, village de start-up, après 2 ans de travail en collaboration avec les acteurs régionaux du secteur. « Nous avons mis l’accent sur des projets à l’état de développement. Cela a permis aux start-up de tester leur produit auprès du grand public et à nos visiteurs de découvrir des innovations. » Pari réussi pour la foire de Lyon, puisque l’espace start-up sera de nouveau aménagé à la prochaine édition.

Les makers font la foire

Le mouvement des Makers a aussi trouvé sa place dans les allées de la foire. Pour son édition 2017, la foire d’Angers a inauguré « Make Me Fest », un événement dans l’événement afin que ces visiteurs se familiarisent avec ce mouvement, entre nouvelle technologie et DIY. « Make Me Fest a réuni une vingtaine de structures. Il pouvait s’agir d’entreprises ou d’associations, l’essentiel était qu’elles proposent un produit ou un service innovant qui ait un lien avec les nouvelles technologies.

Nous voulions que nos visiteurs puissent naviguer dans un espace qui mêle digital et solutions du quotidien. La notion de transmission liée au mouvement des Makers correspond à notre visitorat, plutôt familial. » raconte Morgane Saglio, chargée de projet et de développement. « Nous nous sommes appuyés sur le tissu local angevin pour recruter les exposants. Notre objectif est d’en faire une communauté locale. L’année prochaine nous allongeront la durée de Make Me Fest, de 3 jours elle passera à toute la durée de la foire. Nous aimerions également que l’événement puisse booster les structures présentes, en mettant la lumière sur leur campagne de crowdfunding, par exemple. »

Article réalisé à partir de l’étude de Madison Communication sur les foires et le social media.