Interview Aude Leperre BIJORHCA PARIS

Interview Aude Leperre BIJORHCA PARIS

La Gazette des Salons s’était fait l’écho en décembre 2016 de l’arrivée d’une nouvelle équipe organisatrice pour BIJORHCA PARIS. Six mois plus tard, nous vous proposons de faire plus ample connaissance avec Aude Leperre, la directrice du seul salon professionnel international de la Bijouterie.

Gazette des Salons : Aude Leperre, vous allez piloter votre deuxième édition de BIJORHCA PARIS. Quel regard portez-vous sur ce salon et sur son univers ?

Aude Leperre : Evènement référent du marché de la bijouterie, BIJORHCA PARIS accueille deux fois par an entre 350 et 400 exposants dont 25% de nouvelles marques. Plus de 12.000 acheteurs issus de 85 pays différents viennent à leur rencontre.

BIJORHCA PARIS est une jolie pépite qui mérite d’évoluer. Les exposants comme les visiteurs sont très attachés à « leur » salon : ils ont envie qu’il retranscrive le plus fidèlement possible les aspirations du marché. Les exposants notamment, constituent une vraie force de proposition.

En ce qui me concerne, en venant d’un salon comme Equip’Hôtel qui a lieu tous les deux ans, le rythme s’est accéléré avec BIJORHCA PARIS qui possède deux sessions chaque année. Grace à cette fréquence plus soutenue, le lien avec le marché est beaucoup plus fort, et le contact avec les exposants est permanent.

Une véritable communauté se rassemble autour de BIJORHCA PARIS : on se connait, on partage et on avance ensemble. L’édition de septembre est traditionnellement plus précieuse, que celle de janvier : les exposants du secteur précieux sont plus présents à l’automne, comme par exemple Mauboussin qui participe uniquement en septembre.

GdS : L’équipe précédente apportait sa touche personnelle au salon. Quelle sera votre empreinte pour les éditions à venir ?

AL : C’est la deuxième session de BIJORHCA PARIS à laquelle je vais contribuer, et ce prochain rendez-vous du 8 au 11 septembre 2017 sera l’occasion de mettre en place la nouvelle stratégie. Clairement, la démarche ne consiste pas à révolutionner le salon pour le principe. Nous voulons à l’inverse renforcer encore le lien existant avec les exposants et les acheteurs en établissant un contact permanent avec eux, en essayant d’apporter davantage de convivialité.

C’est en allant sur les points de vente qu’on comprend vraiment la réalité du marché et qu’on constate que les usages évoluent, que les secteurs sont de moins en moins cloisonnés. Aujourd’hui, le consommateur ne recherche pas des matériaux, mais un style, un parti pris créatif, un univers qui lui ressemble. Ainsi, nous avons intégralement repensé le plan et sa sectorisation avec un parcours de visite par univers créatif.

Autre évolution importante, la suppression de l’allée centrale. La visite s’organisera désormais via une allée périphérique qui permettra aux acheteurs de mieux se repérer tout en découvrant plus facilement des nouvelles marques.

GdS : Quels sont les grands espaces thématiques de l’édition de septembre 2017 ?

AL : Tout d’abord, l’Espace Premium qui accueille sur une centaine de m2, une dizaine de jeunes créateurs très pointus. Véritable poumon créatif, cet espace répond au besoin essentiel de renouvellement en cassant les codes. Toujours dans l’esprit de repenser les frontières de la bijouterie, de dépasser les conventions et mettre en avant les exposants, BIJORHCA PARIS revisite le Fashion Trends scénographié par le bureau de style d’Elizabeth Leriche, en y mêlant fantaisie et précieux, à l’image d’un concept store multi-services. Cette zone dont la mise en scène est illustrée par les bijoux des exposants, est un véritable outil de travail pour les acheteurs qui trouvent là un espace d’inspiration avec les tendances Automne Hiver 2017/2018.

Sur cet espace tendance, des conseils de merchandising sont aussi proposés aux détaillants. Une des idées est de permettre aux boutiques de se différencier, de se démarquer de la concurrence. Pour cela il faut proposer d’autres types de bijoux, des marques alternatives et convaincantes.Avec « Elements », le secteur dédié aux matériaux et fournitures, BIJORHCA PARIS est le seul salon à proposer une offre « Cash and Carry » dédiée à la vente à emporter, sur près de la moitié du rez-de-chaussée. Notion peu commune pour un salon professionnel, BIJORHCA PARIS permet de « faire son marché » en direct. « Elements » propose également de l’outillage, des écrins, des bustes, des apprêts, des doreurs, des services…

Nous accueillerons également pour la première fois l’espace « Elements Gallery », un forum des matières conçu par Elizabeth Leriche dans un esprit « cahier de tendances » assumé. L’objectif est d’aider les créateurs à aller à la rencontre de nouvelles matières, de contribuer à stimuler leur créativité. Toujours dans un esprit de conception, l’espace 3D propose un tour d’horizon des nouveaux outils numériques indispensables pour les bijoutiers d’aujourd’hui.

GdS : D’autres innovations ou évolutions à signaler lors de cette prochaine édition ?

AL : Nous mettons en place, pour la première fois sur BIJORHCA PARIS, le programme « Top Acheteurs » qui propose un véritable accompagnement personnalisé à 150 grands acheteurs français et internationaux de la filière. L’objectif de cette initiative est de favoriser la présence sur le salon d’acteurs de premier niveau en leur organisant une visite sur-mesure. Le gain de temps est un argument de force pour ces acheteurs : à nous de les accompagner au maximum pour qu’ils puissent acheter efficacement.

Autre grande nouveauté : la Soirée BIJORHCA PARIS. Elle réunira 500 personnes le dimanche soir, dans un haut lieu parisien. L’objectif est de remettre de la convivialité et de favoriser la mise en relation entre les exposants, les Top Acheteurs, la presse et les bloggeurs.

Parmi les autres évolutions, nos conférences seront davantage orientées business. Nous sommes conscients qu’il faut répondre aux problématiques de chacun, avec des solutions pratiques et simples à mettre en œuvre pour développer son activité.

Cette session de septembre 2017 est une étape décisive dans l’évolution de BIJORHCA PARIS, mais ne constitue pas un aboutissement. L’équipe a encore plein d’idées pour 2018, avec toujours beaucoup de nouvelles pistes pour le futur !

COMMANDEZ VOTRE BADGE GRATUIT