Pour Françoise Landuré c’est toujours une question de réseau

Pour Françoise Landuré c’est toujours une question de réseau

Françoise Landuré, après un long passage au siège de Promosalons, a créé RedactEvent, agence rédactionnelle dédiée aux événements, il y a 6 ans. Elle nous fait part de son parcours, de ce qui l’a amenée à évoluer dans un réseau international, puis à créer ses propres réseaux.

Eric Watiez : Vous êtes une spécialiste de la communication événementielle, experte en rédactionnel, comment êtes-vous entrée dans ce monde professionnel ?

Françoise Landuré : Bonjour Eric, je démarre mon expérience professionnelle en 1995 chez Méreau, éditeur dans le domaine de la lingerie et de la mode (Fashion Daily News notamment) depuis racheté par les Editions Larivière, en tant que chef de projet événementiel. Mon rôle est d’organiser des événements, séminaires, conférences, soirées, concours de matières ou remises de prix. Fédérateurs pour les entreprises du secteur de la mode et de la lingerie, ces événements contribuent à promouvoir les supports de Méreau. C’est très formateur, mais au bout de 3 ans, j’ai l’opportunité de rejoindre Promosalons.

EW. Comment démarrez-vous vos 10 années à Promosalons ?

FL. Je suis recrutée par Corinne Moreau, alors directrice commerciale et marketing de Promosalons, en tant qu’assistante marketing et communication, puis responsable communication. Ce réseau est dédié à la promotion internationale des salons professionnels français. J’y occupe des fonctions polyvalentes, le poste consistant à coordonner les actions menées à l’étranger et à faire le lien entre les délégations et les organisateurs, notamment grâce à l’organisation de deux séminaires annuels à Paris. Ma spécificité est la communication auprès de tout l’environnement de Promosalons, organisateurs, délégués et partenaires. Je participe à la création et la vie du site Internet, à la réalisation de la lettre de Promosalons et de tous les supports de communication.

EW. Vous restez longtemps à Promosalons, c’est sans doute que vous êtes bien dans le réseau, et pourtant vous en partez pour créer votre société

FL. On se sent effectivement très bien à Promosalons, l’activité est passionnante, on côtoie des salons et des secteurs d’activité très différents, il y a une part d’humain essentielle et on collabore avec un réseau d’une soixantaine de personnes réparties dans le monde. Tout ceci est très enrichissant. J’en pars cependant pour réaliser des projets personnels et professionnels, je veux entreprendre par moi-même.

Je crée donc ma société RedactEvent en 2011 à l’issue d’une année en couveuse d’entreprises. Je passe d’un réseau historique et structuré à une structure EURL indépendante certes, mais dans laquelle je ne suis pas seule. Je travaille en effet en réseau avec d’autres métiers et partenaires qui ont des compétences complémentaires aux miennes. Nous réunissons toutes les compétences d’une agence de communication.

Francoise landuré

EW. Quel est l’objet de RedactEvent et quelles sont ces complémentarités ?

FL. Ma spécialité est la stratégie éditoriale et la rédaction. Mes partenaires interviennent dans la stratégie marketing et communication, dans le graphisme et le web design, en vidéo, en community management, etc.

Je mets donc de côté certains aspects comme l’organisation d’événements. Je ressens qu’il y a un déficit qualitatif au niveau des écrits de beaucoup d’entreprises et me recentre sur mes capacités rédactionnelles avec RedactEvent.

Cependant, la rédaction à elle seule ne suffit pas, et il faut y associer d’autres compétences pour pouvoir proposer des prestations plus globales. Par exemple, lorsque je crée RedactEvent en 2011, il y a une forte demande en création ou refonte de sites internet. J’apporte alors une multi compétence, la mienne en tant que rédactrice et experte en référencement et d’autres savoir-faire chez mes partenaires (création de site, design, etc.)

EW. Qui sont vos clients ?

FL. Un de mes premiers clients est le salon international des professionnels du tourisme de groupe, MAP Pro. Le responsable communication a justement besoin d’un appui rédactionnel, pour rédiger les nouveautés exposants, les communiqués et dossiers de presse, et je collabore avec le salon (passé depuis chez Reed Expo) depuis 2010.

J’ai une bonne fidélisation de ma clientèle (une vingtaine de clients récurrents) et d’autres collaborations ponctuelles. Le MAP Pro, la direction Communication de Comexposium, Promosalons font partie de mes clients salons réguliers. D’autres entreprises dans l’immobilier, l’environnement, le transport, les technologies, les ressources humaines, la restauration, etc. font également appel à moi.

EW. Comment prospectez-vous vos clients ?

FL. Je fais une prospection classique à mon démarrage, mailings et relances. Aujourd’hui, j’utilise le digital, Internet, mon blog et les réseaux sociaux. Je fais également beaucoup d’interventions, j’anime des ateliers et des formations, je suis très investie dans des réseaux d’entrepreneurs, principalement en Essonne où j’habite… Tout cela contribue à l’élargissement de mon réseau. C’est très prenant mais fort utile. Mon temps se répartit schématiquement en 3 tiers : la production, le réseautage et la gestion.

EW. Concurrence et perspectives ?

FL. La concurrence existe. Cependant, dans le domaine de la rédaction, les profils sont très variés : le concepteur rédacteur, le journaliste, le rédacteur web… Certains sont spécialisés sur des secteurs, ce que je ne suis pas, car je désire avoir une réelle ouverture d’action… Chacun peut trouver son style et sa spécificité en fonction des demandes.

Je me concentre sur la stratégie éditoriale et le digital, et me consacre de plus en plus à la formation, en tant qu’intervenante dans le domaine du rédactionnel et plus largement de la communication et du marketing. Je me suis également spécialisée dans le proposal writing qui consiste en l’optimisation du rédactionnel dans les propositions commerciales et réponses à appels d’offre.

Propos recueillis par Eric Watiez pour la Gazette des Salons