School Paper : Procédés Chénel invite des étudiants à créer en recyclant

School Paper : Procédés Chénel invite des étudiants à créer en recyclant

A partir de différentes matières apparentées au papier, l’entreprise Procédés Chénel International propose du mobilier, des cloisons, des plafonds et des lumières pour l’évènementiel mais aussi pour la distribution. Fidèle à sa démarche responsable, Procédés Chénel souhaite aujourd’hui valoriser ses chutes de production pour mettre en place un processus efficace de recyclage de ses déchets.

Pour tenter de trouver des solutions durables à cette problématique, l’entreprise invite des créateurs à réaliser des œuvres avec ses chutes, comme elle le fit déjà en 2016 avec So Paper et 20 créateurs de renom. Une démarche qui avait été mise en lumière à l’occasion de NOW! DESIGN À VIVRE dans le cadre de Maison & Objet. Cette année, Chénel invite 7 écoles d’architecture intérieure et design à présenter chacune un binôme d’étudiants à School Paper, le challenge qu’elle organise. Parmi ces écoles : Ensad, ESAA Duperré, Olivier de Serre ENSAAMA, ESAM, PARIS COLLEGE OF ART, Ecole de Condél, Strate Ecole de Design…

C’est le 10 mai, quand l’entreprise est au repos que tous ces jeunes créateurs viennent à Vanves participer à un workshop dans le grand show-room sous verrière de Procédés Chénel. Munis de quelques outils, ils plient, coupent, collent, perforent et impriment tous les papiers que Procédés Chénel n’aura pas pu utiliser. La thématique qui leur est proposée dans une démarche purement artistique est « la légèreté ». Un sujet inspirant qui colle parfaitement aux productions Chénel. Bien que concurrents, les étudiants pourront s’exprimer tous ensemble, et de 9h30 à 16h30.

Ensuite, un jury de professionnel doit sélectionner à partir de 16h30 les meilleures réalisations. Parmi eux : Arnaud Humbert Droze, responsable de Valdelia (organisme de collecte de la taxe sur le mobilier de bureau, chargé de mettre en place des réseaux de recyclage), Vincent Grégoire pour Nelly Rodi, Sandra Biaggi, Cité de la Mode et du Design et ODP Letter, Edith Bricogne du Musée du Design Arcade, François Azambourg, designer et Erin Tallman, d’Archiexpo.

A la clé, un prix et une visibilité pour le secteur de la communication visuelle, mais aussi une source inspiration pour trouver des moyens d’être plus respectueux de l’environnement. Ces œuvres porteuses d’intelligence collective contribueront à porter un message, une dynamique sur les nouvelles voies du développement. Enfin, les résultats du concours seront présentés pendant un cocktail party le 24 mai 2018 à partir de 19 heures.