Actualités » Portraits »

Renaud Hamaide : Bien gérer sa communauté pour réussir ses salons

PORTRAITS
17 août 2016 à 17:55

Renaud Hamaide : Bien gérer sa communauté pour réussir ses salons !

Renaud Hamaide, Président de Comexposium nous a reçu dans son bureau de La Défense. L'occasion d'évoquer avec lui l'actualité du groupe, mais aussi de mieux connaitre ses convictions sur l'organisation d'événements.

Renaud Hamaide a effectué l'essentiel de sa carrière dans la filière événementielle, tout d'abord en tant que gestionnaire de parcs d'expositions à Paris Expo, structure devenue Viparis en 2008. En 2010, il prend la direction du groupe d'organisation de salons Comexposium, issu de la fusion entre Comexpo et Exposium.

Aujourd'hui, Renaud Hamaide pilote également la filière “Rencontres d'Affaires et Événementiel”, lancée en novembre dernier par Emmanuel Macron, Ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique.

Reanud Hamaide, Président de Comexposium, organisateur de salons

Gazette des Salons : Avec le digital, les entreprises disposent d'une offre de communication de plus en plus riche. Comment les salons peuvent-ils continuer à tirer leur épingle du jeu pour les séduire ?

Renaud Hamaide : Pour moi, la clé principale consiste à bien gérer sa communauté !

Au travers des événements qu'il organise, un groupe comme le nôtre doit être capable de mettre en lien efficacement les visiteurs et exposants. Les market-place que sont devenus les salons doivent cibler précisément les clients potentiels de leurs exposants et animer tout au long de l'année cette communauté. C'est le meilleur moyen pour que la rencontre en face à face effectuée pendant les quelques jours de l'événement soit 100 % utile. Notre métier est en perpétuelle évolution, et cette démarche de “match making” fait naturellement appel à de nouvelles compétences en interne.

Gazette des Salons : Au-delà de ces fondamentaux, quels types de développements peuvent augmenter l'attractivité des salons ?

Renaud Hamaide : Je pense qu'une des meilleures pistes est de se servir de certains événements “one to one” comme référence. Cette notion de mise en relation personnalisée est pour l'instant réservée à des événements professionnels très ciblés. Je suis convaincu qu'il est possible de transposer cette pratique vers les grands événements, qu'ils soient professionnels ou grand-public. Au-delà de cette notion de création d'une relation très qualitative, l'avenir de nos manifestations passe inévitablement par l'innovation, qu'elle prenne la forme d'une remise en question permanente de leurs formats, ou qu'elle propose en avant-première la découverte des dernières tendances.

Gazette des Salons : Votre regard a-t-il changé depuis que vous êtes passé du rôle de gestionnaire de parc d'expositions à celui d'organisateur de salons

Renaud Hamaide : Bien sûr, ma vision des choses a évolué, mais déjà chez Viparis, j'avais pleinement conscience que la croissance des parcs ne peut venir que de la croissance de ses clients organisateurs, qui eux-mêmes dépendent de la bonne santé des entreprises exposantes. Le climat économique général a donc un impact direct et imparable sur notre filière foires et salons. Les parcs se doivent donc de faciliter le travail des organisateurs autant que faire se peut.

Ce métier d'organisateur repose sur une alchimie savante entre la volonté de créer et le besoin de régler une foultitude de détails. L'organisateur idéal doit être à la fois créatif et rigoureux... Un véritable défi au quotidien mais qui rend notre métier passionnant.

Gazette des Salons : Sur quels leviers repose le développement de Comexposium ?

Renaud Hamaide : Nous misons sur trois leviers : la création, l'acquisition et l'amélioration de l'existant.

Par exemple en termes de créations, 7 nouveaux événements Comexposium ont vu le jour ces derniers mois, dont VinoVision, le nouveau Salon International des Vins Septentrionaux à Paris. Un grand salon professionnel du vin était attendu depuis longtemps à Paris, et nous sommes très heureux que les organisations régionales viticoles aient fait appel à nous pour le piloter. VinoVision Paris s'appuiera sur l'expertise de Comexposium dans ce segment dynamique au rayonnement mondial.

Inauguration de salon SIAL au CanadaInauguration du SIAL Canada

En ce qui concerne les acquisitions, elles visent à renforcer notre position de leader sur certains secteurs comme les C.E. avec l'arrivée des salons France C.E. ou bien à renforcer notre offre dans le numérique comme avec le groupe Finaki ou DMG Events.

Enfin, l'amélioration de l'existant passe par le développement à l'international de salons leaders en France, généralement en partenariat avec des acteurs locaux. On ne peut rien exporter sans avoir un relai sur place, qui mettra ses réseaux et sa connaissance du local au service de notre marque. Les meilleurs exemples sont le SIAL et le SIMA, qui permettent par leurs développements une belle croissance à l'international.

Au-delà des salons, le groupe Comexposium a également développé un stand, imaginé par Marcelo Joulia pour optimiser l'efficacité et l'utilisation business des exposants. Alliant design et technologies, ce stand nous permet d'offrir à nos clients une nouvelle expérience business sans précédent dans le secteur.

Gazette des Salons : Au bout du compte, reste-t-il encore des salons à inventer ?

Renaud Hamaide : Tant que se créeront de nouveaux produits, qu'émergeront de nouveaux secteurs, il y aura besoin de nouveaux salons pour les mettre en lumière et les développer. De manière générale, c'est plutôt la façon d'appréhender les salons qui évolue, et ceci n'épargne bien sûr pas les salons “historiques” qui doivent se remettre en question à chaque session !

Logo Comexposium, organisateur de salons

Le groupe Comexposium, l'un des leaders mondiaux de l'organisation d'événements, est impliqué dans plus de 170 manifestations BtoC et BtoB, couvrant 11 secteurs d'activité aussi variés que l'agroalimentaire, l'agriculture, la mode, le digital, la sécurité, la construction, le high-tech, l'optique et les transports.

Comexposium accueille 45 000 exposants et plus de 3 millions de visiteurs à travers le monde entier. Comexposium se développe mondialement avec une présence dans une trentaine de pays : Algérie, Argentine, Australie, Belgique, Brésil, Canada, Chine, Allemagne, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Corée, Monaco, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Philippines, Qatar, Russie, Singapour, Espagne, Thaïlande, Turquie, Émirats arabes unis, Royaume-Uni, États-Unis.

Cet article est extrait du Guide des Salons édité par la Gazette des Salons en juin 2016.



vendredi 26 mai 2017
Abonnement newsletter
En ce moment


Tous droits réservés - Gazette Des Salons® | Mentions légales | Contact | Partenaires | Plan du site