2015 année en demi-teinte pour les salons selon l’étude CCIP

2015 année en demi-teinte pour les salons selon l’étude CCIP

Chaque année, l’étude produite par la CCIP Ile de France « Tourisme d’affaires à Paris Île-de-France » dresse un portrait objectif de notre filière pour l’année qui vient de s’écouler. Cette étude propose un panorama de l’activité du tourisme d’affaires (salons, congrès et événements d’entreprises) dans les 21 principaux sites d’exposition franciliens.

En une trentaine de pages ponctuées de chiffres, de tableaux mais aussi d’analyses, elle permet de prendre le pouls de l’activité pour identifier les pistes d’avenir. Voici en quelques lignes un résumé avec les principaux faits marquants de l’année.

Etude CCIP sur le tourisme d'affaires en ile de France2015, année en demi-teinte pour les salons

Segment majeur du tourisme d’affaires, le média salon a enregistré des résultats nuancés en 2015, conséquence des attentats de janvier et novembre 2015.

Après les fortes hausses constatées depuis 2011, le nombre de visiteurs étrangers a chuté de 5,2 % en 2015 (par rapport à 2013).

Le nombre de visiteurs français a enregistré une baisse moins importante (- 3,8 %). Côté entreprises, les exposants ont en revanche accentué leur présence sur les salons internationaux mais ont été moins présents sur les salons nationaux.

International : Focus sur la Corée du sud

Chaque année, l’étude propose un éclairage spécifique sur un pays ou une zone géographique qui représente un potentiel pour le secteur des salons franciliens. Cette année, le focus porte sur la Corée du Sud, un marché mature tourné vers l’innovation et mis en lumière par l’année croisée France-Corée.

Une activité congrès dynamique portée par les Français

Avec 1 004 congrès et plus de 761 400 participants recensés en 2015, le secteur des congrès, autre segment clé du tourisme d’affaires, confirme son dynamisme. Celui-ci est en grande partie dû aux clientèles françaises, le nombre de congressistes français ayant augmenté en un an de 10,7 %.

De plus, La COP21, qui a attiré près de 31 000 participants étrangers explique notamment la hausse de 7,7 % du nombre de congressistes étrangers. En effet, sans cette manifestation, le nombre de participants étrangers aurait baissé de 6 %.

2015, une année difficile pour les événements d’entreprises

En 2015, les entreprises ont organisé moins d’événements corporate, rassemblant moins de participants et sur une surface plus réduite qu’en 2014.

Ainsi, 1 919 événements d’entreprises totalisant 1,6 million de participants sur une surface de 3 millions de m² ont été accueillis sur les 21 sites d’exposition et de congrès franciliens.

De plus, 782 spectacles, examens-formations et événements divers se sont tenus en 2015, occupant 1,1 million de m² et attirant 1,1 million de participants.

Pour lire l’étude complète, cliquez ici