Pour Millenium, l’exigence acquise dans le nettoyage de salons et événements est un véritable atout

Pour Millenium, l’exigence acquise dans le nettoyage de salons et événements est un véritable atout

Le nettoyage des salons est une activité aussi particulière qu’indispensable. Paradoxalement pour une activité liée à l’événementiel, moins elle est visible, plus les clients et usagers sont satisfaits ! Rien ne semble plus naturel en effet, que des allées et des stands propres. Ce n’est pourtant pas une évidence pour des lieux autant sollicités en aussi peu de temps.
Conserver un hall d’expositions propre sur toute la chaine de vie d’un salon, du montage jusqu’au démontage, avec un minimum de gêne pour l’organisation, demande un grand professionnalisme.

Pour évoquer les particularités de ce métier, nous avons échangé avec Alexis Guigaz, co-fondateur et Président de la SAS Millenium – Exponet. L’entreprise créée début 2000 avec Cyril Jagoury, est une société de nettoyage industriel qui pèse pour le secteur avec plus de 500 salons et opérations réalisés chaque année. Au départ, les deux créateurs ont lancé l’activité directement à l’issue de leurs études de commerce et de droit, après avoir identifié le besoin de ce secteur. En 2012, le rachat d’Exponet vient renforcer la croissance de l’entreprise.

Gazette des Salons : Bonjour Alexis Guigaz, pouvez-vous nous présenter votre entreprise, Millenium ?

milleniumAlexis Guigaz : La vocation de notre société née avec le millénaire (Millenium), est le nettoyage de salons, expos et événements en tous genres. Cela ressemble à un secteur de niche, mais qui génère tout de même un chiffre d’affaires de plus de 12 millions et demi d’euros HT, et aussi 500 emplois aujourd’hui.

Nous intervenons quotidiennement pour tous les grands donneurs d’ordre du secteur événementiel : Reed Expositions, Comexposium, GL events, Viparis… et beaucoup d’autres dans tous les sites événementiels d’Ile-de -France et plus ponctuellement en province. Nous travaillons également de plus en plus pour le secteur tertiaire auprès de H&M, KERING, Taxis G7…

Gazette des Salons : Le nettoyage pour l’événementiel reste votre principale activité ?

Alexis Guigaz : Oui, bien sûr, mais depuis 3 ou 4 ans, la société développe de plus en plus l’activité de nettoyage tertiaire (bureaux, et tous types de locaux professionnels). Cela représente aujourd’hui 20 % de notre chiffre d’affaires. Il est vrai que l’événementiel demande de gros moyens humains et matériels. On est finalement plus proche du BTP, avec des caristes, des poids lourds et toute une infrastructure propre au secteur.

Venir du secteur événementiel est un avantage quand on souhaite se développer vers d’autres secteurs : La rigueur est notre quotidien, mais elle se conjugue également avec une grande réactivité et une certaine souplesse. Quand les événements s’enchainent les uns après les autres, le respect des plannings et des tranches horaires allouées au nettoyage n’est pas négociable par principe. L’état dans lequel nos équipes laissent le lieu d’exposition après chaque événement doit être irréprochable puisqu’un autre événement se monte immédiatement à la suite.

Gazette des Salons : Parvenez-vous à faire reconnaitre cette exigence à sa juste valeur ?

Alexis Guigaz : La première des reconnaissances est la confiance que nous témoignent nos clients. Nous nous employons au quotidien pour accroitre cette reconnaissance auprès des donneurs d’ordres, mais aussi auprès de la profession et des organismes légaux.
Ainsi, nous sommes très fiers de pouvoir revendiquer une triple certification QSE (qualité sécurité environnement), 9 001, 14 001 et 18 001. Cela représente deux ans de travail pour obtenir une certification. Pour nous, c’est un véritable investissement que cette démarche engagée en 2015.

nettoyage salon

Gazette des Salons : Le développement durable est-il une réelle valeur ajoutée pour Millenium ?

Alexis Guigaz : La certification est de plus en plus prise en compte par les donneurs d’ordre pour s’inscrire dans une démarche écoresponsable : récupération de papier, économies d’énergie, camions aux normes AD Blue, parc de machines électriques, produits labellisés, limiter l’impact carbone, tri des déchets, social… La certification est également très importante pour le secteur tertiaire : achats, dépôt, marquage, signalétique, organisation, bacs de rétention…
Au-delà de la certification, nous prenons le développement durable très au sérieux. Nous ne sommes plus à l’ère de “l’effet de mode” ou du “green washing”, et parmi nos différents pôles de compétences en nettoyage industriel, nous avons développé un pôle Développement Durable à part entière.

Millenium en quelques données

  • Plus de 4 000 clients
  • 4 domaines d’intervention (Evénementiel, Tertiaire, Multi-Services, Développement Durable)
  • + 500 collaborateurs
  • Des interventions à Paris, région parisienne et province
  • Des centaines de milliers de m2 nettoyés chaque année
  • Des centaines de milliers de m2 de moquettes déposées et évacuées chaque année
  • Des milliers de tonnes collectées, traitées et revalorisées

Entretien publié dans le Guide des Salons de janvier 2018