3 questions à Fabrice Laborde, le nouveau président de CREALIANS

3 questions à Fabrice Laborde, le nouveau président de CREALIANS

Depuis janvier 2018, c’est Fabrice Laborde qui a pris le relais de François Guarino en tant que président de CREALIANS. Cette structure qui a succédé à la FFM2E en 2016, fédère une centaine d’entreprises spécialisées dans la conception, la fabrication et l’équipement des stands pour les salons et évènements.

Dirigeant du groupe « by Galis » (Galis, Profil, ALD, Évolu stand), Fabrice Laborde est également président du LEADS, l’association des agences design de stand dont il a été un des 7 membres fondateurs en 2011.

Fabrice Laborde, pouvez-vous nous expliquer concrètement le rôle de CREALIANS ?

CREALIANS est un organisme fédéral chargé de défendre de manière syndicale la profession. CREALIANS n’a pas vocation à avoir des adhérents directs, mais à réunir les différentes entités que sont le LEADS l’association représentant les agences design de stand, PRESTALIANS, l’association des prestataires, et la FRENCH TOUCH qui fait la promotion du design français à l’international. En termes de prises de décisions, la direction de pensée de CREALIANS est imposée par les présidents de chaque association. J’en profite pour souligner la très bonne entente et les nombreuses convergences de vue avec Stéphane Léopole, président de PRESTALIANS.

CREALIANS possède 3 sièges au conseil d’administration d’UNIMEV, à égalité avec LEVENEMENT, l’association des agences événementielles. Le président de CREALIANS est à ce titre vice-président d’UNIMEV. Voila pour la partie institutionnelle. Notre rôle est de porter les ambitions syndicales des agences et prestataires de la filière, tout d’abord auprès d’UNIMEV, mais aussi des pouvoirs publics. La médiation d’entreprise fait aussi partie de nos missions.

Quelle est la prochaine feuille de route de CREALIANS ?

Nos métiers sont en perpétuelle mutation, et ce dynamisme annonce de beaux jours pour notre filière évènementielle. De nouvelles formes de rencontre émergent, et nous réunissons les compétences pour répondre à ces défis. Nous allons faire tout ce qu’il est possible de faire pour que ces compétences soient lisibles, reconnues et respectées par les annonceurs.

Parmi les dossiers engagés, il y’a notre implication dans l’organisation du prochain Congrès SYT avec UNIMEV, dont le thème portera sur « l’esthétique des manifestations ». Nous travaillons également avec VIPARIS sur la filière de recyclage. Nous avançons aussi sur la Carte d’identité professionnelle, permettant d’accéder aux différents lieux d’événements. Enfin, nous allons organiser à nouveau « The Date », la journée business entre agences et prestataires le 29 août au Parc Floral de Paris.

Depuis des années, vous incarnez le LEADS. Que devient la gouvernance de cette association ?

Président de CREALIANS pour 3 ans, j’irai au bout de mon mandat à la tête du LEADS en décembre de cette année. Ce sera alors Michel BEZAYRIE, de l’agence Stand 2B qui prendra officiellement le relais. Mais, le passage de témoin commencera à se faire à l’occasion du séminaire Leads de juillet, ceci afin de conserver une bonne dynamique. Je sais qu’il saura porter toutes les valeurs et les combats qui nous ont réunis depuis ces 7 dernières années.