Asian Gifts & Housewares, un salon en direct d’Asie en dehors des grands événements européens

Asian Gifts & Housewares, un salon en direct d’Asie en dehors des grands événements européens

Le salon ASIAN GIFTS & HOUSEWARES SHOW, que l’on peut traduire par Salon des cadeaux et articles domestiques d’Asie, vient de fermer les portes de sa 2ème édition à Paris-Nord Villepinte. Un peu plus de 300 exposants venus d’Asie (90% en provenance de Chine et de Hong Kong) ont présenté leurs tendances et produits de grande qualité (dixit l’organisateur qui affirme opérer une sélection des participants en comité interne). Les produits présentés sont issus des univers jouets et cadeaux, goodies, articles ménagers, produits pour bébés et articles d’art de vivre. L’ensemble est remarquable d’organisation, de propreté et de sérénité. Au moment de notre passage, les allées étaient clairsemées et larges, permettant aux acheteurs un travail d’information agréable, aux antipodes de la cohue éprouvante des grandes manifestations installées depuis des années. Les stands, formatés en espaces modulaires blancs de 9m² comportaient de jolies choses donnant de la couleur à l’ensemble, présentées professionnellement à la manière des boutiques asiatiques. Des rayonnages, une table et quelques chaises, on est ici pour accueillir et travailler. On y trouve, parfaitement sélectionné, tout ce qui peut achalander les boutiques et enseignes de cadeaux, de souvenirs, et de bien-être. Concernant l’origine des exposants inscrite sur le bandeau des stands, il est bien fait distinction entre Mainland China, Hong Kong et bien sûr Taïwan.

Un producteur croate de produits publicitaires (fabriqués en Europe) s’est même perdu parmi les exposants ! Souhaitant toucher les professionnels européens, il s’est dit satisfait de la vingtaine de contacts réalisés dès le premier jour du salon.

En 2017, plus de 1.300 visiteurs acheteurs essentiellement européens s’étaient déplacés. L’organisateur en attendait autant pour la session présente (fréquentation définitive non encore divulguée). On entendait évidemment beaucoup parler chinois sur les stands et dans les cafeterias, les xi-xie (merci) fusaient, et nous croisions des visiteurs espagnols, allemands, français et l’anglais était évidemment la langue véhiculaire entre acheteurs et exposants.

Des grandes messes professionnelles destinées au détail sur l’activité du cadeau et de la maison, il en existe déjà de très importantes en Europe, Maisons et Objets en France, Homi en Italie, Ambiente et Tendence en Allemagne, d’autres nombreuses au Royaume-Uni, etc. Alors que les déplacements des acheteurs européens sont fréquents en Asie, et que les importateurs négociants sont actifs, quels avantages l’organisateur hongkongais COMASIA LIMITED, avance-t-il pour réaliser son événement en France ? Son directeur Peter Cheung nous a confié les réflexions marketing, simples, voire évidentes, qui ont conduit à la mise en place du projet :

Pourquoi l’Europe ?

Les réponses sont éminemment économiques, elles ne tiennent absolument pas compte des variations politiques de chaque pays. L’Europe est considéré comme le marché le plus lucratif pour le commerce mondial. Selon la banque mondiale, le PIB total de l’Union Européenne s’élevait à près de 20 trillions d’euros en 2017 (un trillion est équivalent à un milliard de milliards) et le salaire mensuel moyen de la population a atteint le niveau record de 1.769 €. Les dépenses de consommation y sont élevées. Selon la Communauté Européenne, le PIB de la zone euro a augmenté de 2,5% en 2017, soit le taux de croissance le plus rapide en 10 ans. Le rythme de croissance est prévu de se maintenir en 2018. Enfin, pendant des années, l’UE a été la principale destination des exportations asiatiques. Selon les chiffres d’Eurostat, parmi les 10 principaux pays fournisseurs des importations de l’UE, quatre sont originaires d’Asie (Chine, Japon, Corée du sud, Inde).

Pourquoi la France ?

Là encore, c’est la consommation qui motive la réflexion. Avec plus de 65 millions de consommateurs, la France est la 2ème économie d’Europe et le plus grand centre d’importation et d’exportation de l’UE. Selon l’INSEE, l’économie française a connu une croissance globale de 2% en 2017, son plus haut niveau depuis 2011.

La France occupe une position centrale en Europe, elle est étroitement liée aux principaux marchés que sont l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Belgique, la Suisse, l’Espagne et l’Italie… qui utilisent la France comme porte d’entrée pour leurs importations et exportations.

Voici les raisons de base pour lesquelles COMEXIA a souhaité proposer, par son salon « plateforme », un nouveau centre d’approvisionnement asiatique en Europe.

Pourquoi Paris et Paris-Nord ?

Paris est la plaque tournante des autoroutes, du rail à grande vitesse et des liaisons de transport aérien. Les vols quotidiens sont fréquents en 1 à 2 heures des grandes villes européennes. Les TGV relient celles-ci à Paris en 3 heures maximum.
Paris réalise des efforts considérables pour se maintenir à la tête des capitales européennes pour les salons professionnels et les salons commerciaux en général (sites, hébergement, transports, prestige touristique). Plus de 400 salons y sont organisés chaque année, certains d’entre eux étant des événements majeurs dans des secteurs clés. Paris-Nord Villepinte, avec près de 250.000 m² de surface d’exposition, est l’un des plus grands centres d’exposition d’Europe, idéalement relié à l’international par les transports.

Paris se démarque enfin, toujours selon les approches de réflexion de l’organisateur, par son dynamisme commercial avec un grand nombre de magasins de grandes marques, plus de 150 centres commerciaux haut de gamme, un marché de vente au détail leader en Europe et des bureaux d’approvisionnement et d’achat au cœur de la ville.

Pourquoi Novembre ?

Alors que les commandes et achats professionnels se déroulent bien en amont des moments de vente au public (Noël, saison touristique…), il convient de se demander pourquoi COMEXIA a choisi le mois de novembre (27-29 novembre en 2018) pour organiser son salon. Selon son directeur, les acheteurs effectuent maintenant leurs achats plus fréquemment et en plus petites quantités. Ils se détacheraient ainsi des moments d’achat conventionnels comme janvier-février (pour la plupart des grandes foires commerciales de cadeaux et d’articles ménagers en Europe) et octobre. Le mois de novembre offre ainsi aux acheteurs une occasion opportune pour leur dernier cycle d’approvisionnement juste avant la fin de l’année, mais aussi pour être en avance sur les autres foires.

Les organisateurs proposent ainsi à leurs exposants de participer à un événement unique et nouveau, une vitrine exclusive de produits « asian-made » innovants, d’excellente qualité et à prix compétitifs et de rencontrer les acheteurs à fort potentiel qui ne voyagent jamais, plus ou rarement en Asie (comme au Mega Show de Hong-Kong). Afin de promouvoir les exportations et explorer de nouveaux marchés, un programme de subventions est offert aux entreprises de Hong Kong (28 exposants sur le salon de Paris en 2018) par le gouvernement de la Région. Le montant de la subvention peut aller jusqu’à 50% du total des dépenses.

COMASIA LIMITED est un organisateur employant une centaine de personnes, créé il y a 27 ans à Hong Kong. Sa manifestation de référence est le MEGA SHOW à Hong Kong, 3.500 exposants en 2 événements et 7 salons (jeux, jouets, maison, cadeaux…) en octobre. Le salon ASIAN GIFTS & HOUSEWARES SHOW de Paris s’appelait d’ailleurs Mega Show Paris pour sa première édition en 2017. L’organisateur a compris qu’il fallait être plus explicite sur l’appellation du salon et n’a pas hésité à la modifier. COMASIA LIMITED organise également un salon consacré aux vêtements à Berlin (ASIA APPAREL) et 2 salons de jeu électronique et life style à Bangkok en août. Pour des raisons pratiques, certainement afin de faciliter le développement européen, une antenne européenne vient d’être installée à Londres.

Enfin, une pratique révélatrice de l’optimisme et de l’enthousiasme asiatiques, afin d’attirer les visiteurs, l’organisateur donne à chacun ce ceux-ci, sur justificatifs, une somme pouvant aller jusqu’à 100€ (en espèces) pour compenser leurs frais de venue et d’hébergement. Par ailleurs, afin de contourner le RGPD européen, mis en application en 2018, COMASIA LIMITED a fait appel, peu avant la manifestation, à l’agence ELEKTRON pour mettre en place les relations presse et une campagne promotionnelle adaptée aux pratiques européennes.

COMASIA LIMITED compte bien réitérer le salon ASIAN GIFTS & HOUSEWARES SHOW en 2019. Les dates ne sont pas encore évoquées.

Eric Watiez